Reprise des cours de français à Montpellier ou par Skype

Reprise des cours de français à Montpellier ou par Skype 

Contact : par mail à mongeb@hotmail.fr

ou ci-dessous pour tous renseignements.


 

Professeur de français, bac + 3 + diplôme d’animatrice d’ateliers d’écriture, j’ai plusieurs années d’expérience en soutien scolaire et en cours de français dans des écoles, des collèges, des structures de soutien scolaire et en cours particuliers pour enfants, lycéens , étudiants et en « Français Langue Etrangère ».

Par Skype ou la vidéo de Messenger, téléphone et E-mails, je propose de faire réviser à vos enfants toutes les parties non comprises de leur programme en orthographe, grammaire et conjugaison avant la rentrée des classes ceci afin de leur donner de bonnes bases pour suivre dans la classe supérieure.

J’interviens jusqu’en classe de 1e (préparation des épreuves anticipées du bac, écrit et oral), pour des adultes en français langue étrangère (ou illettrisme), pour des préparations de concours ou pour des corrections d’écrits universitaires ou littéraires.

Travail sur Frontignan, Vic- la- Gardiole, Mireval, Fabrègues, St Jean- de- Vedas, Villeneuve- les- Maguelone et Montpellier sud-ouest.

ou

Accompagnement à distance par Skype et Messenger.

J’accompagne tous les élèves scolarisés ou inscrits au CNED.

Premier contact téléphonique (je vous le donne sur demande) ou Messenger gratuit et sans engagement qui permet de faire le bilan sur les besoins et les attentes votre enfant ou de l’étudiant.

 Travail sérieux.

Après la réception et la validation du contrat ou de la mission et du paiement  sur facture (à l’heure ou au forfait de 15€ (collégiens) à 20€(lycéens), Je propose un suivi en ligne consistant en des échanges tout au long de la semaine (du lundi au vendredi de 10h à 21h et le samedi matin).

La majorité des cours se fait par La fonction vidéo de messenger, par téléphone, Skype ou/et e-mails. Les échanges par mails permettent, si cela est nécessaire, de joindre des copies des exercices ou des épreuves type brevet ou bac rédigés par l’élève ainsi que mes corrections.

Pour s’inscrire ou plus d’informations, remplir le bulletin ci-joint ! Merci

Tarif : 15€ minimum (en fonction du niveau)

Xavier et moi - Copie
Professeur de français à distance   : demande de renseignements ci-   dessous

Publicités

Leur/leurs : les homophones grammaticaux, comment les distinguer ?

Les homophones grammaticaux, comment les distinguer ?
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Les homophones (homo =même, identique – phone = son)  grammaticaux constituent, pour les élèves du Cours moyen à la troisième,  pour les préparations de concours ou pour les adultes en FLE (Français Langue Etrangère),  une source de difficultés qui occasionnent des erreurs dans leurs textes, contrôles et copies.

Les homophones grammaticaux, comment les distinguer ?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Les homophones (homo =même, identiquephone = son)  grammaticaux constituent, pour les élèves du Cours moyen à la troisième,  pour les préparations de concours ou pour les adultes en FLE (Français Langue Etrangère),  une source de difficultés qui occasionnent des erreurs dans leurs textes, contrôles et copies.

Alors, une question s’impose, comment les distinguer  ?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Il existe de nombreux homophones dans notre langue française, et suite à une demande récurrente de plusieurs élèves, je propose d’expliciter tout d’abord la différence entre le pronom personnel  « leur«  et l‘adjectif possessif « leur ou leurs ».

Comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-dessous, d’un côté on distingue les pronoms personnels, de l’autre les adjectifs possessifs.

téléchargement

Dans le premier cas, Le pronom personnel  « leur » est complément d’objet indirect (CDI) pluriel dans la phrase aussi bien au féminin qu’au masculin. C’est le pluriel de lui, il précède le verbe et  il est invariable.

Exemples :

Exemple 1 avec le pronom personnel complément au singulier  :

  •  La maman dit à son fils de ne pas trop manger de chocolat au goûter (à son fils est complément d’objet indirect )

Je remplace « à son fils » par le pronom personnel CDI « lui »

  • La maman lui dit de ne pas trop manger de chocolat au goûter .

Exemple 2 avec le pronom personnel complément au pluriel.

  • La maman dit à ses deux fils de ne pas trop manger de chocolat au goûter (à ses deux fils) est le complément d’objet indirect).

Je remplace « à ses deux fils » par le pronom personnel COI pluriel « leur »

  • La maman leur dit de ne pas trop manger de chocolat au goûter.

Autre exemple :

  • John et Sylvie ont offert des cadeaux à des amis . (à des amis est complément d’objet indirect COI second)
  • John et Sylvie leur ont offert des cadeaux (leur est un pronom personnel CDI pluriel).

 Leur (3eme personne du pluriel au singulier)
et leurs (3eme personne du pluriel au pluriel) en tant d’adjectifs possessifs.

 

Dans ce cas, leur et leurs sont des adjectifs possessifs. C’est le pluriel de son, sa, ses. ils s’accordent avec le nom qu’ils accompagnent aussi bien au féminin  qu’au masculin.

Exemples 

Il n’ y a qu’un objet possédé pour l’ensemble des possesseurs, on utilise « leur » :

  • Madame Leblanc a adopté son premier bébé (le sujet est singulier, donc on utilise « son »).*
  • Monsieur et Madame Leblanc ont adopté leur premier bébé ( le sujet est au pluriel mais il y a plusieurs bébés, donc on utilise  » leur ».

 

(Il y a plusieurs objets possédés par le possesseur): 

  • L’arbre a perdu toutes ses feuilles durant l’automne. (le sujet est singulier, donc on utilise  » ses »)
  • Les arbres ont perdu toutes leurs feuilles durant l’automne (le sujet est au pluriel).

Troisième cas, un peu plus complexe : s’il n’y a qu’un objet possédé par possesseur, on utilise plutôt le singulier ( le pluriel est toléré dans certains cas).

Exemples :

  • Daniel et Martin sont venus au rendez-vous chacun avec leur femme ( il n’y a qu’un femme possédé par chaque homme).
  • Les collégiens ont pris chacun leur sac à dos

Ils sont allés faire leurs courses avec leurs femmes (deux adjectifs possessifs).

 


D’autres exemples d’homophones : 

 

A (verbe avoir / as (verbe avoir) / à

images

C’est/s’est 

téléchargement (1)

Et/est

téléchargement (1)

Et le petit dernier, pour rire : 

ver-vert2

 


Si vous désirez prendre des cours, vous pouvez m’envoyer un message à : mongeb@hotmail.fr.  Merci

 

Comment obtenir un bon niveau en français pour l’entrée en 6e ?

Comment obtenir un bon niveau en français pour l’entrée en 6e ?  Obtenir un bon niveau en français en 6e pour un enfant de fin de cycle primaire requiert quelques fondamentaux à lire ci-dessous.

Un élève de collège est censé savoir lire, écrire, compter et apprendre ses leçons,  ce qui représente les savoirs fondamentaux de fin de cycle primaire.

L’objectif de ce post est donc d’apporter quelques informations aux parents afin qu’ils connaissent mieux les compétences générales attendues lors de l’entrée au collège de leur enfant.

  • Concernant la lecture et la compréhension d’un texte : il faut pouvoir repérer la chronologie des faits dans un récit et savoir en détecter une ou plusieurs informations.
  • Concernant la maîtrise de la langue, de l’orthographe, de la syntaxe et de la grammaire, il faut avoir l’aptitude à effectuer les accords nécessaires, identifier les Compléments Circonstanciels, retrouver l’infinitif d’un verbe, donner le groupe du verbe et reconnaître son temps .
  • Concernant l’expression écrite ou rédaction, il faut écrire lisiblement, savoir écrire 10 lignes minimum avec un lexique approprié, écrire un récit cohérent dans le choix des temps et à la 3eme personne et savoir utiliser la ponctuation.

Même si votre enfant ne maîtrise par parfaitement toutes ces connaissances lors de son entrée en 6ème, il faut relativiser car son apprentissage va se poursuivre au collège et même tout au long de sa vie !

Conseils aux parents du centre d'enseignement du Français.
Les parents : mon enfant n’aime pas le français en classe. Le professeur : je vais transmettre le goût de cette matière à votre enfant.

Toutefois, si vous désirez booster ses connaissances, vous pouvez (soit par l’intermédiaire d’un professeur particulier, soit vous-même), lui proposer régulièrement  ce type de travail :

  1. Des dictées pour l’aider à mieux orthographier les mots et réviser les règles de grammaire
  2. Lui faire écrire des expressions écrites sur des thèmes faciles et qui correspondent à son âge. Le faire participer à des ateliers d’écriture ( il y aura bientôt des propositions d’écriture pour enfants sur ce site).

Personnellement, je privilégie ce type de travail car dans une expression écrite, j’identifie rapidement les diverses difficultés de l’enfant, ce qui me permet de proposer des exercices et des révisions en fonction de cela.

Le faire lire le plus possible, l’inciter à être curieux, à s’intéresser, à se cultiver.

Petite note aux parents : prendre un peu de distance par rapport aux apprentissages de votre enfant !!

Si vous désirez des informations supplémentaires ou vous inscrire, remplir le questionnaire ci-dessous. Merci !