Comprendre l’argumentation indirecte dans les genres de l’argumentation au XVIe siècle

Afin de comprendre pourquoi un grand écrivain du XVIIe siècle comme la Fontaine a utilisé l’argumentation indirecte pour écrire ses apologues ou fables, nous devons tout d’abord nous replacer dans le contexte historique de ce siècle.

Nous sommes en effet sous le règne de Louis XIV, du pouvoir personnel et de la monarchie absolue, et certaines vérités pouvaient être dangereuses à dire ouvertement pour l’auteur et il se devait de contourner la censure. A ce propos, son ami « Fouquet » qui le protégeait fut disgracié et emprisonné par Louis XIV.

Comprendre l’argumentation indirecte dans les genres de l’argumentation au XVIIe siècle

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Afin de comprendre pourquoi un grand écrivain du XVIIe siècle comme  Jean de la Fontaine a utilisé l’argumentation indirecte pour écrire ses apologues ou fables, nous devons tout d’abord nous replacer dans le contexte historique de ce siècle.

Nous sommes en effet sous le règne de Louis XIV, du pouvoir personnel et de la monarchie absolue, et certaines vérités pouvaient être dangereuses à dire ouvertement pour l’auteur et il se devait de contourner la censure. A ce propos, son ami « Fouquet » qui le protégeait fut disgracié et emprisonné par Louis XIV.


Jean de la Fontaine est né en 1621 et est décédé en 1695. Il a donc traversé une importante partie du XVIIe siècle, qui est la période du classicisme en littérature. 

Le Classicisme est un courant esthétique et artistique regroupant l’ensemble des ouvrages qui prennent comme référence esthétique les chefs-d’œuvre de l’Antiquité gréco-latine.

Ces contes et fables (ou apologues), qui combinent l’art du récit et la critique sociale lui valent un immense succès car il peint la société de son temps d’une manière amusante, dans un récit rapide et vite exposé. Il personnifie les animaux en les faisant dialoguer, et acquiert de cette manière une plus grande liberté d’expression.

Leçon sur la Fontaine, le classicisme et l'argumentation indirecte de béatrice Monge


Sujet de dissertation possible sur l’argumentation indirecte :

Quel est, selon vous, l’intérêt d’argumenter de façon indirecte, c ‘est-à-dire par message caché ou voilé, à l’aide de récits imagés ?

  • Contexte historique, politique et social difficile
  • Volonté de ne pas choquer le lecteur
  • Efficacité de la persuasion : ironie, humour
  • Regard distancié qui permet l’objectivité
  • Position du moraliste difficile

et aussi :

  • Qualités pour convaincre et persuader
  • L’humour est souvent employé dans l’argumentation indirecte pour séduire le lecteur
  • La satire fait sourire tout en se moquant des défauts
  • Objectivité apparente de la critique pour offrir l’occasion
  • au lecteur d’exercer sa réflexion.
  • Dimension philosophique et universelle.

Pour en savoir plus, ou obtenir une leçon plus approfondie sur l’argumentation indirecte au XVIIe siècle, m’envoyer un message pour me faire part de votre demande. Merci !

 

Publicités

L’art de la caricature

L’art de la caricature

Dans le prolongement du cours sur le registre satirique, voici quelques exemples de caricatures et un questionnement sur la censure de la caricature, d’où le titre L’art de la caricature !

Cours de français à distance sur la caricature
Honoré Daumier

Gargantua est une lithographie ‘‘d’Honoré Daumier (1808-1879) », parue le 15 décembre 1831, dans le journal La Caricature.

Cette lithographie est une caricature représentant le roi Louis-Philippe.

Ridiculisé, avec sa tête en forme de poire, sa bedaine et ses rouflaquettes, le monarque avale des sacs d’or prélevés en imposant le peuple, tout en rétribuant ses sbires de pièces qui s’en échappent, puis les défèque en titres (nomination de pair, brevet de la légion) et décorations au profit de la classe privilégiée, depuis la chaise percée sur laquelle il est assis.

Né au début du XIXe siècle comme les romanciers et poètes Victor Hugo qui était le plus populaire des écrivains de  son époque (1802-1885) (Notre Dame de Paris, 1831) et Gérard de Nerval, Honoré Daumier__ a été emprisonné, à cause de cette caricature, durant 6 mois dont plusieurs dans un asile d’aliénés.

Nous sommes actuellement au XXI siècle, nous ne sommes plus sous le joug de la monarchie :

Ainsi, en mai 2014, il est sorti un film dénommé  » Caricaturistes » – fantassins de la démocratie

avec 12 fous formidables (dont Cabu), drôles et tragiques, des quatre coins du monde, des caricaturistes qui défendent la démocratie en s’amusant, avec comme seule arme, un crayon, au risque de leurs vies. Ils sont: français, tunisiens, russes, mexicains, américains, burkinabés, chinois, algériens, ivoiriens, vénézuéliens, israéliens et palestiniens.

Voici une de leurs caricatures :

leçon sur la caricature du centre d'enseignement du français
Caricaturistes : affiches d’un collectif dont Cabu

Mais aujourd’hui; la grande question est de savoir si en 2015, les caricaturistes peuvent encore dessiner en toute liberté, comme l’a fait Charlie Hebdo depuis 1969. :

Leçon sur la caricature de Béatrice Monge
Peut-on rire de tout ?

Car nous le savons tous que l’hebdomadaire » satirique’‘ a été la cible de menaces et d’un incendie criminel après la publication de caricatures de Mahomet en 2006. Malgré tout, ils n’ont jamais hésité à publier des dessins provocateurs, et de se moquer de tout : des hommes politiques, des religions, des stars en tout genre… La preuve en images.

Hommage à cabu

Et aujourd’hui, qu’en-est-il, les caricaturistes doivent-ils se censurer ???

Pourquoi avons-nous parlé de Voltaire en 07 janvier 2015 ?

« Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un fanatique novice qui donne de grandes espérances; il pourra bientôt tuer pour l’amour de Dieu.

Pourquoi avons-nous parlé de Voltaire en 07 janvier 2015 ?

 

Nous avons parlé de Voltaire le 07 janvier 2015, car  au soir, des autels à la liberté d’expression sont apparus, place de la République à Paris comme devant le siège de Charlie Hebdo. Des dessins, des bougies, des fleurs et quantité d’hommages aux victimes et d’appels aux valeurs républicaines.

Au milieu, Voltaire  avec des exemplaires, surtout, du Traité sur la tolérance, publié en 1763 et redevenu brutalement actuel.

 Faisons tout d’abord un petit rappel sur Voltaire !

François-Marie Arouet, dit Voltaire, est né le 21 novembre 1694 à Paris, ville où il est mort le 30 mai 1778. C’est un écrivain et philosophe français qui a marqué le XVIIIᵉ siècle.

Cours de français à Vic la Gardiole/ frontignan
Pour en savoir plus sur Voltaire, vous pouvez vous abonner à ce site et recevoir toutes les informations et parutions de nouveaux articles.

Il est considéré comme « l’homme universel » et le champion de la tolérance. Comme écrivain, Voltaire a abordé tous les genres et tous les sujets avec une  intelligence remarquable.  Ce polémiste de génie se voulait essentiellement un moraliste. Professant un déisme garanti par la raison et utile à la société, il propose un bonheur terrestre autant que la nature humaine le comporte et affirme sa foi en une morale altruiste et une civilisation perfectible.

« Si tout n’est pas bien, tout est passable ».

Voici un extrait de son article « Fanatisme », Voltaire, Dictionnaire philosophique portatif, 1764

« Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un fanatique novice qui donne de grandes espérances; il pourra bientôt tuer pour l’amour de Dieu.

Il n’est d’autre remède à cette maladie épidémique que l‘esprit philosophique, qui, répandu de proche en proche, adoucit enfin les moeurs des hommes, et qui prévient les accès du mal; car dès que ce mal fait des progrès, il faut fuir et attendre que l’air soit purifié. Les lois et la religion ne suffisent, pas contre la peste des âmes; la religion, loin d’être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés.

Un autre extrait du dictionnaire philosophique «  Guerre« 

Il se trouve à la fois cinq ou six puissances belligérantes (…), se détestant toutes également les unes les autres, s’unissant et s’attaquant tout à tour ; toutes d’accord en un seul point, celui de faire tout le mal possible. Le merveilleux de cette entreprise infernale, c’est que chaque chef des meurtriers fait bénir ses drapeaux et invoque Dieu solennellement avant d’aller exterminer son prochain.. .

Que constatons-nous ?

  1. Si ces propos ont été écrits dans la situation qui régnait à l’époque de Voltaire, ils peuvent également s’appliquer à notre époque, d’où leur dimension universelle.
  2. Voltaire utilisait un lexique très dévalorisant pour condamner la guerre
  3. L’expression  » entreprise infernale » est une entreprise digne des enfers qui consiste à « exterminer son prochain« .

Voltaire parle du rôle de la religion dans un réquisitoire véhément : violence, cruauté, vénalité, voilà ce qui pour lui caractérise la guerre.

Qu’en penser ?

1764-2015-2016-2017 : mon avis : l’humanité n’a pas progressé, c’est un triste constat !!

Et vous qu’en pensez-vous ?

Qu’est-ce qu’un réquisitoire ?

Le but d’un texte argumentatif est de persuader et de convaincre, en apportant des éléments pour étayer le point de vue de l’auteur.
Genres : essai, plaidoyer (discours de défense), critique de film…

Qu’est-ce qu’un réquisitoire ?

Pour les lycéens en classe de seconde et de première


Afin de vous aider à comprendre le substantif  « réquisitoire » que vous devez connaître pour vos épreuves et contrôles durant ces deux années, voici quelques explications :

  • Tout d’abord, ce terme s’emploie dans les textes argumentatifs en particulier dans le pamphlet : le pamphlet est une œuvre littéraire dont le but est de contester un pouvoir ou un homme de pouvoir sur le mode de la dénonciation, de la caricature, du dénigrement, de la raillerie, dans un style souvent vindicatif.
  • Ensuite, il s’emploie dans des textes de type injonctif  ou lors d’un procès de la part du procureur de la république.

Petits rappels:

Le but d’un texte argumentatif est de persuader et de convaincre, en apportant des éléments pour étayer le point de vue de l’auteur.
Genres : essai, plaidoyer (discours de défense), critique de film

Le but d’un texte injonctif est de servir à imposer une opinion ou à conseiller, en usant de consignes ou en donnant des ordres, des injonctions.
Genres : recette de cuisine, notice de montage, décision de justice…

Tableau explicatif du substantif  » réquisitoire »

Epreuves bac français

Si vous avez des questions complémentaires, n’hésitez pas à me les poser :