Le subjonctif, comment l’employer et l’orthographier ?


Le subjonctif, comment l’employer et l’orthographier ?

Construction du subjonctif :
Afin de conjuguer les verbes au subjonctif, (présent ou passé) on utilise que  ou qu’ (devant le verbe).

Exemples : Que nous dormions ; que vous dansiez ; qu’il soit ;  qu’ils aient, qu’ils viennent.

Il est employé dans :

– les propositions principales et indépendantes pour marquer l’ordrele souhait ou l’indignation ;
– les subordonnées complétives après un verbe ou un nom exprimant une volonté, un sentiment, une possibilité, une nécessité ou un doute – (voir exemples ci-après).

 


Le subjonctif est employé pour exprimer :

1.un doute, (dans une phrase négativeavec les verbes suivants, suivis de que + subjonctif  :

  • Je ne suis pas sûr qu’il y ait (avoir au subjonctif présent) du monde à la piscine aujourd’hui.
  • Je ne suis pas certaine que samedi soit (Etre au subjonctif présent) le bon jour pour partir en vacances.

1bis . Une possibilité, une incertitude :

  • Il est possible qu’il vienne en avion.

2.Une obligation :

  • Le policier exige que vous rendiez au commissariat de police demain.

2 bis. Une obligation ou une nécessité  avec le verbe « falloir » dans une expression impersonnelle :

  • Il faut que je termine rapidement mon travail.
  • Il faut que tu saches que je vais partir vivre à l’étranger dans un mois.

3.Le souhait (un fait souhaité) :

  • Je souhaite que tu quittes mon appartement dès demain.
  • J’ai envie que tu me serres dans tes bras.

4.Le désir, l’envie :

  • J’aimerais que nous partions aux Antilles cette année.
  • J’adorerais que tu m’amènes avec toi en weekend.

5.Une peur, une émotion :

  • J’ai peur que tu ailles mal.
  • Je crains que tu ne sois pas amoureux de moi.

6. La condition :

  • Je vous prêterai ma voiture à condition que vous en fassiez un bon usage.

Le subjonctif est également employé dans :
– les subordonnées de temps (postérité) introduites par (avant que , jusqu’à ce que) ;

  • Avant que tu arrives dans ma vie, tout se passait mal pour moi.

– Les subordonnées de concession (quoique, bien que, sans que…;

  • Quoique tu en penses, j’ai beaucoup de sentiments pour toi.

– les subordonnées de but (afin que, pour que…;

  • Pour que tu puisses partir dans de bonnes conditions, tu dois préparer ton trajet.
  • Afin que vous soyez contents, je vous ai préparé un bon dîner.

subjonctif-3

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires ou de suivre des cours, vous pouvez m’envoyer un message en remplissant les champs ci-dessous.

Béatrice

 

 

 

Publicités

Auteur : Béatrice

Professeur de français particulier à domicile et à distance (via Skype et courriels) jusqu'au bac, je suis également correctrice d'écrits littéraires et de mémoires jusqu'au Master à Montpellier et dans ses environs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s