Leur/leurs : les homophones grammaticaux, comment les distinguer ?

Les homophones grammaticaux, comment les distinguer ?
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Les homophones (homo =même, identique – phone = son)  grammaticaux constituent, pour les élèves du Cours moyen à la troisième,  pour les préparations de concours ou pour les adultes en FLE (Français Langue Etrangère),  une source de difficultés qui occasionnent des erreurs dans leurs textes, contrôles et copies.


Les homophones grammaticaux, comment les distinguer ?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Les homophones (homo =même, identiquephone = son)  grammaticaux constituent, pour les élèves du Cours moyen à la troisième,  pour les préparations de concours ou pour les adultes en FLE (Français Langue Etrangère),  une source de difficultés qui occasionnent des erreurs dans leurs textes, contrôles et copies.

Alors, une question s’impose, comment les distinguer  ?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Il existe de nombreux homophones dans notre langue française, et suite à une demande récurrente de plusieurs élèves, je propose d’expliciter tout d’abord la différence entre le pronom personnel  « leur«  et l‘adjectif possessif « leur ou leurs ».

Comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-dessous, d’un côté on distingue les pronoms personnels, de l’autre les adjectifs possessifs.

téléchargement

Dans le premier cas, Le pronom personnel  « leur » est complément d’objet indirect (CDI) pluriel dans la phrase aussi bien au féminin qu’au masculin. C’est le pluriel de lui, il précède le verbe et  il est invariable.

Exemples :

Exemple 1 avec le pronom personnel complément au singulier  :

  •  La maman dit à son fils de ne pas trop manger de chocolat au goûter (à son fils est complément d’objet indirect )

Je remplace « à son fils » par le pronom personnel CDI « lui »

  • La maman lui dit de ne pas trop manger de chocolat au goûter .

Exemple 2 avec le pronom personnel complément au pluriel.

  • La maman dit à ses deux fils de ne pas trop manger de chocolat au goûter (à ses deux fils) est le complément d’objet indirect).

Je remplace « à ses deux fils » par le pronom personnel COI pluriel « leur »

  • La maman leur dit de ne pas trop manger de chocolat au goûter.

Autre exemple :

  • John et Sylvie ont offert des cadeaux à des amis . (à des amis est complément d’objet indirect COI second)
  • John et Sylvie leur ont offert des cadeaux (leur est un pronom personnel CDI pluriel).

 Leur (3eme personne du pluriel au singulier)
et leurs (3eme personne du pluriel au pluriel) en tant d’adjectifs possessifs.

 

Dans ce cas, leur et leurs sont des adjectifs possessifs. C’est le pluriel de son, sa, ses. ils s’accordent avec le nom qu’ils accompagnent aussi bien au féminin  qu’au masculin.

Exemples 

Il n’ y a qu’un objet possédé pour l’ensemble des possesseurs, on utilise « leur » :

  • Madame Leblanc a adopté son premier bébé (le sujet est singulier, donc on utilise « son »).*
  • Monsieur et Madame Leblanc ont adopté leur premier bébé ( le sujet est au pluriel mais il y a plusieurs bébés, donc on utilise  » leur ».

 

(Il y a plusieurs objets possédés par le possesseur): 

  • L’arbre a perdu toutes ses feuilles durant l’automne. (le sujet est singulier, donc on utilise  » ses »)
  • Les arbres ont perdu toutes leurs feuilles durant l’automne (le sujet est au pluriel).

Troisième cas, un peu plus complexe : s’il n’y a qu’un objet possédé par possesseur, on utilise plutôt le singulier ( le pluriel est toléré dans certains cas).

Exemples :

  • Daniel et Martin sont venus au rendez-vous chacun avec leur femme ( il n’y a qu’un femme possédé par chaque homme).
  • Les collégiens ont pris chacun leur sac à dos

Ils sont allés faire leurs courses avec leurs femmes (deux adjectifs possessifs).

 


D’autres exemples d’homophones : 

 

A (verbe avoir / as (verbe avoir) / à

images

C’est/s’est 

téléchargement (1)

Et/est

téléchargement (1)

Et le petit dernier, pour rire : 

ver-vert2

 


Si vous désirez prendre des cours, vous pouvez m’envoyer un message à : mongeb@hotmail.fr.  Merci

 

Publicités

Auteur : Béatrice

Professeur de français particulier à domicile et à distance (via Skype et courriels) jusqu'au bac, je suis également correctrice d'écrits littéraires et de mémoires jusqu'au Master à Montpellier et dans ses environs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s